X
Futur Bachelier?
L'ECITV est accessible hors Parcoursup
En savoir plus
JPO Digitale
Participez aux portes ouvertes de chez vous
Je m’inscris

Communication audiovisuelle : les enjeux d’une publicité ciblée

Publié le 7 avril 2020

Historiquement, la télévision représente le support de diffusion idéal pour les annonceurs, car elle touche près de 80% de la population sur des durées de longue écoute. A l’ère de la révolution numérique, la communication audiovisuelle doit toutefois s’adapter aux nouvelles tendances pour tenir tête à ses concurrents.

 

 

D’importants enjeux commerciaux

Pour optimiser ses chances d’être efficace, une publicité doit correspondre au maximum aux besoins du consommateur. Il n’existe pas de consommateur « type » et c’est pourquoi le fait de démarcher la bonne cible est au cœur des stratégies marketing. Par exemple, il est très peu probable qu’une personne vivant en appartement soit réceptive à une publicité vantant les mérites d’accessoires de jardinage !

Contrairement à la publicité digitale, la publicité télévisuelle était jusqu’à présent peu ciblée, ce qui a progressivement amoindrit ses performances. Pour être en mesure de rivaliser avec l’émergence de nouveaux concurrents issus du monde digital, tel que Netflix, la communication audiovisuelle doit faire face à un impératif de renouvellement, en adaptant ses techniques de diffusion publicitaires.

Depuis Janvier 2020, la réglementation encadrant la communication audiovisuelle s’est donc considérablement assouplie. Les chaînes télévisées ont désormais la possibilité de diffuser des publicités ciblées, ce qui représente une opportunité en or pour les annonceurs et leurs stratégies marketing. Ils peuvent aujourd’hui exploiter différentes sources de données pour mieux cibler leurs prospects, ce qui fait que les annonces diffusées sont davantage adaptées au profil des téléspectateurs. Par exemple, la TNT favorise le ciblage géographique, et certaines de ses annonces publicitaires visent un public régional.

Au même titre que sur leur PC ou leur téléphone, les téléspectateurs sont désormais sollicités pour des services ou des produits sélectionnés selon certaines de leurs données. Cette tendance donne un nouvel essor à la communication audiovisuelle, car elle augmente considérablement les chances de déclencher un acte d’achat.

 

Retrouver le leadership

La publicité digitale est devenue leader du marché publicitaire depuis 2018, mais l’évolution de la réglementation sur la communication audiovisuelle pourrait bien ré inverser la tendance, car la télévision reste un média imbattable en termes de visibilité. Pour en bénéficier, les annonceurs sont prêts à mettre le prix nécessaire, ce qui pourrait faire considérablement augmenter les recettes des différentes chaînes télévisées. La commercialisation des premières TV connectées est un indice très encourageant pour les annonceurs, car d’ici quelques années, ils seront peut-être en mesure de cibler les consommateurs selon les données précises de leurs foyers, et de leur utilisation d’internet (certaines plateformes, comme YouTube, utilisent déjà ce procédé).

Dans ce contexte, un immense travail de gestion des données attend les sociétés d’annonceurs. Leurs besoins en experts du Big Data devraient sensiblement augmenter dans les années à suivre, et certains établissements spécialisés, comme l’ECITV, proposent d’ores et déjà aux étudiants de se spécialiser dans ce domaine prometteur. En effet, l’école propose un cycle Bachelor qui permet aux étudiants d’acquérir un socle de connaissances en marketing digital et communication audiovisuelle. Les étudiants peuvent ensuite se spécialiser en cycle Mastère Communication Audiovisuelle et Digital Marketing.

La communication audiovisuelle est dans une phase de modernisation, qui devrait lui permettre de se repositionner face à l’immense concurrence d’internet. En tenant compte des données récoltées, elle permet aux annonceurs de mieux cibler les téléspectateurs tout en continuant de leur offrir une visibilité optimale.

 

 

 

200