X
Restons en contact
L’ECITV répond à toutes vos questions
Être recontacté

Coronavirus : l’impact du confinement sur le secteur du e-business

Publié le 4 septembre 2020

Le confinement lié à la crise du coronavirus a inévitablement impacté l’ensemble des marchés économiques. L’intégralité des commerces dits « non-essentiels » a été temporairement contrainte de fermer ses portes, ce qui a bouleversé les habitudes de consommation des Français. Si cette situation sans précédent a largement pénalisé certains secteurs, d’autres semblent en avoir tiré un réel bénéfice. Qu’en est-il du e-business ?

Le rebond phénoménal du e-business

A la suite des restrictions de circulation et de la fermeture de tous les commerces non-essentiels, les acheteurs qui souhaitaient se fournir des produits de « seconde nécessité » n’ont eu d’autre choix que de s’orienter vers le e-commerce. La célèbre plateforme Amazon par exemple, a connu une croissance inédite durant cette période. Au cours du premier trimestre de 2020, elle a enregistré un record absolu de son chiffre d’affaires, à savoir une augmentation de 75 milliards de dollars, qui équivaut environ à une croissance annuelle de 26 %.

Selon les données fournies par l’outil d’analyse SEMRush France, cette période de confinement a également été très propice à la FNAC. En effet, pour la première fois depuis plusieurs années, ses ventes ont dépassé celles du géant eBay. Le confinement semble aussi avoir largement profité aux services de courses en ligne : à ce titre, le drive-in d’Auchan a connu une augmentation de trafic s’élevant à 78 %, et celui de Carrefour à 62 % !

Une opportunité à saisir

Il apparaît donc incontestablement que la période de confinement s’est avérée très favorable au monde du e-business. Toutefois, ce rebond inédit comprend aussi son lot de défis, car les e-commerçants doivent désormais se montrer à la hauteur de la situation.

En seulement quelques jours, certains sites de vente ont soudainement vu leur trafic et leur nombre de commandes augmenter de façon colossale. Leurs détenteurs ont donc dû s’organiser dans un laps de temps très court pour honorer correctement l’ensemble de ces commandes. Pour consolider sa croissance, le secteur du e-business doit donc réussir à s’adapter rapidement aux nouveaux comportements des e-shoppers, ce qui induit une réelle expertise dans le domaine du marketing digital.

A ce titre, certains établissements spécialisés dans la communication et le marketing, comme l’ECITV, proposent d’intégrer un Mastère digital marketing et e-business. Cette formation de niveau bac +5 est idéale pour se former au secteur du commerce en ligne et à ses enjeux. Elle propose notamment des enseignements dédiés au web développement, au marketing 360 et au management.

A l’issue de ce cursus, l’étudiant est alors en mesure d’accéder à de nombreux métiers qualifiés, relatifs à la gestion de projet web et au digital marketing. Par ailleurs, les salaires perçus par lesprofessionnels du e-business sont généralement attractifs.

 

Si le confinement a mis de très nombreux marchés en difficulté, le secteur du e-business en a incontestablement tiré profit. Les e-commerçants se retrouvent toutefois face à de nouveaux challenges, et une réelle expertise dans le domaine du digital marketing est nécessaire pour les relever.

200