Candidature
X
Futur Bachelier ?
L'ECITV recrute hors Parcoursup !
En savoir plus

Partenariat du réseau GES avec Universcience : témoignage de Benjamin Benita

Publié le 28 mai 2014

Découvrez un témoignage inédit de Monsieur Benjamin benita, Chargé d’étude et de stratégie numérique, Cité des
sciences & Palais de la découverte qui revient sur le
partenariat entre l’ECITV et Universcience.

1) Pouvez-vous présenter le partenariat avec le Réseau GES et
préciser les missions de consulting proposées aux étudiants ?

Nous avons souhaité confier des cas bien
réels aux étudiants du réseau GES et pas forcément ou seulement
des cas théoriques de types étude de faisabilité ou étude de
marché. Voilà pourquoi nous avons soumis aux étudiants
différentes facettes d’un projet dédié à la visibilité numérique
d’une de nos expositions phares, « La voix, l’expo qui vous
parle ». Sur le volet référencement naturel, nous avions deux
demandes, l’une éditoriale (donner des contraintes
rédactionnelle à notre chef de projet), l’autre technique
(donner des contraintes SEO précises pour l’optimisation de la
trouvabilité de notre site dédié). Et puis concernant
l’animation des communautés, nous avons également sollicité les
étudiants avec un mot d’ordre : « faites connaître notre expo sur
la Voix sur les réseaux sociaux et pour cela soyez créatifs! » 

Nous avons également confié aux étudiants un
projet  concernant la présence numérique de nos FabLab et
LivingLab sur les réseaux sociaux, qui sont des offres assez
récentes chez nous : comment les faire connaître auprès du plus
grand nombre? 

Les étudiants de l’ICAN ont quant à eux
travaillé sur un projet visant à proposer des solutions sur le
thème de « l’extension digital de l’accueil des publics à la
Cité des sciences et au Palais de la découverte ». 

2) Pourquoi avez-vous fait appel à des étudiants ?

 Il est très important pour Universcience
d’adresser les générations 15-25 et de leur montrer que la
science est accessible, ouverte à toutes et à tous, source de
curiosités infinies et qu’elle fait partie du bagage du citoyen
éclairé du XXIeme siècle ; quoi de mieux dans ces conditions-là
que de leur faire imaginer leurs propres scénarios de
communication, comme s’ils devaient s’adresser à eux-mêmes ?  

3) Que pensez- vous de l’implication et des recommandations
des étudiants?

J’ai été agréablement surpris par la qualité
des propositions faites par les étudiants : les présentations
étaient tout d’abord très bien structurées et les présentations
orales, empreintes parfois de timidité, étaient tout à fait
solides pour des jeunes de cet âge-là (répartition des rôles,
documents synthétiques, etc).

Sur le fond, la créativité était au
rendez-vous : beaucoup d’idées ont été proposées et pour
certains élèves, on sentait vraiment une maîtrise de la
technologie couplée à une réflexion sur les usages, les
scénarios étaient vraiment travaillés, je pense notamment au
travail mené par les étudiants de l’ICAN sur l’application
mobile d’aide à la visite.

À ce regard mature sur les nouvelles
technologies, je soulignerais pour finir le savoir-être qui
caractérise tous les étudiants que j’ai été amené à rencontré
pendant cette année de partenariat : courtois à mon égard,
respectueux de leurs enseignants et du lieu dans lequel ils
étudient, de très bons moments de partage !

200