X
JPO du 14/01
L'ECITV vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris !
Brochure ECITV
Téléchargez la brochure de l'école !
Je télécharge
Restons en contact
L’ECITV répond à toutes vos questions
Être recontacté

L’effervescence du « patient centricity » portée par le digital

Publié le 27 septembre 2022

A l’heure actuelle, les patients aspirent à être davantage acteurs de leur santé. On emploie le terme de “patient centricity” pour qualifier ce phénomène. Grâce au digital et au développement de nombreuses applications de santé, il prend aujourd’hui de plus en plus d’ampleur !

L’effervescence du « patient centricity » portée par le digital

Mieux cerner le patient

Concrètement, le patient centricity désigne une approche centrée sur le patient : elle est liée à un processus de développement d’amélioration des soins de santé, grâce à un engagement direct du patient. Au quotidien, cela signifie que cette approche est davantage basée sur le respect et l’écoute : elle cherche à comprendre l’expérience du patient et son état de santé, afin de pouvoir y répondre individuellement.

Une étude récente menée par Deloitte Suisse a permis de définir plus concrètement le rôle du digital dans le patient centricity. Elle relève notamment l’importance des applications mobiles, des portails web, ainsi que des objets connectés.

Les applications mobiles de santé par exemple, font actuellement l’objet d’un taux de téléchargement record, car elles permettent une meilleure gestion des soins aux patients, tout en facilitant leur communication avec la communauté médicale. Ainsi, plus de 260 000 applications de santé étaient recensées dans le monde en 2016 ? Ensemble, elles ont été téléchargées au total 3,2 milliards de fois. Cette tendance semble prendre de l’ampleur, car le nombre d’applications lancées par les 12 plus grandes entreprises pharmaceutiques au monde aurait connu une hausse colossale de 48 % entre 2012 et 2016.

 

Des dispositifs plus rassurants

Les portails pour les patients sont eux aussi très populaires depuis quelques années. En effet, ces sites web totalement sécurisés permettent d’accéder à des informations sur son état de santé 24 heures sur 24, et incarnent donc un excellent levier pour stimuler l’engagement du patient. L’étude de Deloitte Suisse révèle que dans la majorité des cas, les patients se déclarent d’ailleurs plus à l’aise lorsqu’ils doivent utiliser des portails pour accéder à leurs dossiers ou pour entrer en relation avec leur médecin.

Parallèlement, certains objets connectés, à l’instar des smartwatches, se démocratisent à toute vitesse. Ils permettent au patient de mener une veille en temps réel sur son état de santé : augmentation du rythme cardiaque, baisse de tension… Les données récoltées peuvent fournir une aide précieuse au corps médical, en lui permettant par exemple d’ajuster un traitement pas suffisamment efficace, etc.

Grâce aux progrès du monde digital et à ses nouveaux outils, le patient centricity offre l’opportunité aux patients de s’impliquer davantage dans leurs traitements. Mais il est toutefois indispensable qu’ils puissent entretenir des relations de confiance avec les nouveaux dispositifs leur étant proposés. Le corps médical doit donc établir une stratégie de communication en toute transparence sur ces nouveaux outils, en faisant appel à des experts du marketing digital. Certaines écoles spécialisées dans le web et l’audiovisuel, comme l’ECITV, proposent d’ailleurs un cursus Mastère exclusivement consacré au Marketing Digital et au E-Business !

 

 

Le digital joue donc un rôle primordial dans l’effervescence du patient centricity. Il instaure de multiples points de contact par le biais de différents outils, qui facilitent grandement la communication entre les patients et le corps médical !

200