X
JPO du 04/12
L'ECITV vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris
Restons en contact
L’ECITV répond à toutes vos questions
Être recontacté

Séminaire Reportage News à l’ECITV : quand la force d’engagement des étudiants impressionne l’équipe pédagogique

Publié le 31 octobre 2021

Premier séminaire de l’année pour les étudiants de 4CAM sous l’œil attentif de Sophie PISTERMAN, responsable pédagogie de l’ECITV et fondatrice de Swim Prod. Au programme de cette semaine Reportages News : choix du sujet, recherches journalistiques, interviews et micro-trottoir, l’occasion d’appréhender le terrain en temps réel dans la peau d’un journaliste. 

Modeste en lancement

 Modeste en plein lancement 

Le brief paraîssait simple. Produire un deux minutes trente avec un journaliste terrain pour seule contrainte : un lancement et un pied en plateau ou sur terrain. Le journaliste doit alors introduire le reportage (lancement) et le conclure après diffusion (le pied). Mais quel enjeu se cache derrière ?  

 

Un défi à relever  

Du point de vue de Modeste, étudiant à l’ECITV, l’enjeu se tournait autour de l’angle journalistique : “même si on est dans une formation audiovisuelle, il est important de voir tous les genres et donc les différentes manières d’écriture”. Ils se sont ainsi initiés aux bases du journalisme en cherchant un sujet à traiter, analysant sa faisabilité ou non, c’est-à-dire l’intérêt qu’il pourrait avoir auprès de l’audience cibléeSophie explique que la nouvelle génération consomme différemment l’information. Comment s’informe-elle sur l’actualité chaude ? Faut-il l’amener à elle ou l’attirer ? Entre autres, les idées des étudiants étaient-elles toutes pertinentes et réalisables selon ces nouvelles pratiques ? Quoiqu’il en soit, leur sens artistique a prouvé leur engagement et montré leur vision du monde avec beaucoup d’émotion, tout en restant professionnel et objectif.  

 

Des débuts surprenants pour un début d’année 

Sophie ne s’attendait pas à un tel niveau par rapport à l’arrivée du séminaire si tôt dans l’année. Nouvelle année, nouvelle promotion et nouvelles rencontres. Le dynamisme de chaque groupe s’est ressenti très vite : “je les félicite. J’ai été interpellée par la qualité des images et de la post-production. Au-delà de la forme, c’est le fond. Rarement j’ai eu un premier séminaire avec un tel taux d’engagement, un tel taux de volonté vers la réussite qu’en 4ème année déclare Sophie. Le sujet n’était pourtant pas des moindres. Le respect du format est compliqué puisqu’à cela s’ajoute la difficulté pour les étudiants à identifier la substantifique moelle de leur reportage et à bien équilibrer leur sujetIl faut aller encore plus loin sur l’écriture affirme Modeste : “on se rend compte que ce qui est clair pour nous ne l’est pas pour tout le monde. Je ne dois pas m’arrêter à mon niveau et je l’ai bien compris” 

A la fin de ce premier séminaire, les étudiants ont pu appréhender le travail en équipe. Ils sont désormais capables de monter une équipe de production et sont prêts à toutes les possibilités pour les prochains projets.  

200