X
Samedi 14 novembre
L'ECITV vous invite à ses Portes Ouvertes digitales !
En savoir plus

Marketing digital : comment définir une stratégie de référencement payant ?

Publié le 1 septembre 2020

A l’ère du numérique et des réseaux sociaux, le fait de mener une campagne de référencement payant peut s’avérer particulièrement rentable pour les entreprises commerciales. Toutefois, le succès de cette campagne dépend essentiellement de la pertinence de sa stratégie de référencement.

 

 

Qu’entend-on précisément par référencement payant ?

Le référencement payant, ou SEA (Search Engine Advertising), est un outil fréquemment utilisé dans les campagnes de marketing digital. Très efficace, la mise en place d’une stratégie de référencement payant permet aux sociétés de se positionner de manière optimale sur le web. Concrètement, cela leur offre l’opportunité de considérablement accroître leur notoriété ainsi que leur taux de rebond.

Contrairement au référencement naturel, le référencement payant peut porter ses fruits très rapidement. Sur Google par exemple, l’annonceur choisi lui-même sur quels mots-clefs il souhaite se positionner pour générer du trafic. Grâce au référencement payant, son message publicitaire apparaît ensuite dans les premiers résultats de recherche (dans la partie sponsorisée).

Le SEA représente un excellent outil de communication pour les sociétés commerciales, mais pour être réellement efficace, cet investissement doit préalablement avoir fait l’objet d’une stratégie de référencement irréprochable. Pour l’annonceur, il est fondamental de bien sélectionner les mots-clefs sur lesquels il souhaite se positionner. Il doit non seulement tenir compte de leur pertinence, mais aussi de leur compétitivité. Le fait de se positionner sur un terme très spécifique par exemple, risquerait de s’avérer trop exclusif. A l’inverse, le choix de termes trop « génériques », et engrangeant un très large volume de recherche au quotidien, ne serait pas stratégique non plus, car l’annonce sponsorisée se retrouverait alors « noyée dans la masse ».

 

De nombreux critères à anticiper

La mise en place d’une stratégie de référencement payant incarne donc une étape cruciale en marketing digital. Outre la pertinence des mots-clefs choisis, il convient de bien définir la cible visée par cette campagne, d’étudier la forme du message à délivrer, son contenu, et d’en choisir l’outil de diffusion adéquat. Aucun détail ne doit être laissé au hasard : une campagne publicitaire diffusée via Facebook Ads, qui ciblerait prioritairement des jeunes de moins de 18 ans par exemple, constituerait une erreur stratégique. Cette tranche d’âge est en effet nettement plus active sur d’autres plateformes sociales, telles qu’Instagram ou Snapchat.

L’élaboration d’une stratégie de référencement payant efficace exige donc un réel niveau d’expertise en marketing digital, ainsi qu’une connaissance parfaite du fonctionnement des réseaux sociaux et des différentes techniques de référencement. A ce titre, certaines écoles du web et du digital, comme l’ECITV, proposent un cursus Mastère exclusivement consacré au digital marketing et au e-business. Avec des enseignements portant sur la stratégie social media et viralité, la stratégie de référencement payant, la stratégie de référencement naturel, ou encore la stratégie de communication web, ce type de formation est parfait pour devenir un spécialiste en référencement !

 

Le référencement payant incarne donc un levier idéal pour gagner en notoriété ou générer davantage de leads sur un site internet. Pour être pleinement rentable, ce type de campagne doit toutefois avoir fait l’objet d’une stratégie de référencement experte. C’est pourquoi il est conseillé de confier cette mission à un spécialiste du marketing digital.

200